Archives pour la catégorie Actualités

Weather’n’co et la Fédération Française de Ski

L’équipe française a su se démarquer durant les jeux olympiques de Sotchi, avec 15 médailles dont 4 or, et s’est donc hissée à la 10ème place au tableau des médailles.

Pour arriver à ce brillant résultat, la Fédération Française de Ski a su mobiliser des partenaires potentiels, dont Weather’n’co, afin de fournir les atouts qui permettraient à l’équipe française de tirer son épingle du jeu.

Durant les jeux olympiques de Sochi, un site de prévisions météo a été spécialement conçu avec des données sur les vents, les températures, la pression atmosphérique et les précipitations, avec des résolutions partant de 15 à 1 km, ce qui a été déterminant pour les prestations de l’équipe française, lorsqu’on sait que les prévisions météorologiques vont de pair avec les sports de glisse et de voile.

En fin de compte, vu le bilan positif, il faut en conclure que les meilleurs partenariats sont la clé du succès.

ffs

         Weather'n'co

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Communiqué de presse

WNR.GURU fournit une météo Haute résolution pour le le Grand Prix de l’École Navale (GPEN)

 

le Grand Prix de l’École Navale (GPEN) consiste en une compétition de monotypie qui se déroule sur quatre jours. Les compétiteurs régatent, selon leur série, en rade de Brest, baie de Dournenez et mer d’Iroise, profitant ainsi des splendeurs et des richesses du territoire finistérien. Plusieurs séries de bateaux peuvent s’aligner au départ : J80, Corsaire, Seascape 18, Open 5.70, Class 6.50, 5.5 JI, Monotype 7.50, Longtze.

 

WNR.GURU ouvre un site Internet dédié à l’événement. Fort des expériences de prévisions météorologique au km près pour les JO de Londres et de SOCHI, WNR.GURU déploie son expertise de prévision marine pour les compétiteurs de du GPEN.

 

Place aux modélisations à haute résolution !

 

Pression atmosphérique et cumul de précipitation

Vent à 1 km de résolution

Vent à 3 km de résolution

Vent à 15 km de résolution

Température à 1 km de résolution

Température à 3 km de résolution

Température à 15 km de résolution

 

Long link : http://www.weathernride.com/grand-prix-ecole-navale-2014/
Short link: http://wnr.guru/?p=10774
Qr-Code link: wnr-gpen-qr-code-link

Le Grand Prix de l’Ecole Navale.

Le Grand Prix de l’Ecole Navale est devenu un événement incontournable dans le monde de la voile. C’est une compétition de monotypie qui dure quatre jours et qui regroupe différentes séries de bateaux comme  Open 5.70,  Class 6.50, Monotype 7.50, J80,  Longtze entre autres. Les skippers selon leur catégorie peuvent s’aligner en rade de Brest, en mer d’Iroise et en baie de Dournenez ( Finistère).

En 2011, la Penn Ar Bed Paddle Race, une compétition de stand up paddle est venue s’y ajouter pour ainsi augmenter la portée internationale de cet événement.

Le Gpen se déroulera du 29 mai au 1er juin 2014.

Un peu d’histoire…

Le GPEN est né en 2002 suite à l’initiative de l’Ecole Navale de profiter et de faire profiter de son plan d’eau particulier, en créant sa propre compétition. Cette première édition verra une flotte de 60 bateaux: monotypes et sportboats et comptera 200 participants.

Contre-amiral Philippe Hello

Commandant de l’École Navale

En 2009 la Fédération Française de Voile entre en scène en décidant de confier à l’Ecole Navale, l’organisation du Championnat de France Promotion Monotypes Habitables. Ce partenariat attribuera encore plus de crédibilité, de notoriété et de prestige tant à la compétition qu’à l’Ecole Navale et permettra donc de renforcer les liens entre cette dernière et la Marine Nationale.

Cette année, le GPEN va accueillir près de 900 skippers venus de France et d’Europe, répartis sur 190 bateaux: ces chiffres sont provisoires puisque les inscriptions ne sont pas closes. L’épreuve de voiliers radiocommandés et la navigation à la voile des blessés de la Défense sont les innovations majeures: preuves d’un succès fulgurant. Weather’n’ride sera aussi de la partie et fournira les données météo haute résolution et les infos précises sur les spots concernés, en temps et en heure.

En définitive, cette symbiose n’est pas l’oeuvre de quelques officiers rigoureux, de marins enthousiastes ou de météorologues chevronnés, la PASSION humaine en est l’alpha et l’oméga.

Site officiel: http://www.gpen.fr/

Plans d’eau et spots:

Rade de Brest

Mer d’Iroise

Baie de Douarnenez

Presqu’île de Crozon

Morgat

Camaret

Anse du Poulmic

 

Un départ avec près de 400 bateaux, ouvert aux amateurs et aux professionnels venant d’un peu partout dans le monde: Belgique, Allemagne, Suède, Oman. La compétition se déroulera du 18 au 21 avril à Trinité-sur-Mer. Weather’n’ride vous accompagne en vous fournissant toutes les données météo nécessaires.

La semaine internationale de la nautique s’inscrit dans cette optique et se déroulera du 18 au 21 avril à Marseille.

A noter que les inscriptions sont encore possibles.

Sites officiels

http://www.spi-ouestfrance.com/

http://www.lanautique.com/

 

20130425TIP_1DM4A_3794.JPG

Weather’n’ride: « l’écosurf », c’est possible?

Après avoir affronté les vagues en backside, posons notre planche un moment et faisons face au beachbreak. Un surf dans nos pensées ne nous fera aucun mal, n’est ce pas ?

La grande question est: que ferions nous si un jour tout venait à disparaître ou alors si les mers ont trop débordé et que les vagues sont trop puissantes et dangereuses ? : deux explications : le réchauffement climatique et la fonte des glaces (fonte de la banquise).

A l’heure où les climatologues, les océanographes et les écologistes tirent la sonnette d’alarme. Weather’n’ride et les surfeurs peuvent bien apporter leur contribution car cet élément naturel qui permet de vivre des passions, a besoin d’être préservé.

 

Le surf un sport « vert », mais…

C’est une idée qui est restée dans les esprits puisque les premières planches de surf étaient en bois (séquoia, arbre à pain…) et pouvaient peser jusqu’à 50 kg. La tenue était rudimentaire (short, maillot de bain) et même certains surfeurs étaient presque nus, c’est d’ailleurs la raison de son interdiction à Hawaï durant le XIX siècle,par les missionnaires car considéré comme acte de dépravation.

De plus il va de soit que la mer est le seul endroit où se pratique ce sport donc nul besoin de raser des espaces verts pour construire des stades ou des pistes.

Aussi beaucoup de surfeurs s’impliquent dans des actions visant à préserver les plages : nettoyages, création d’associations engagées, des blogs et sites qui sensibilisent de plus en plus sur la protection de l’environnement..

Cependant la passion a un prix si on fait un listing de tous les agents chimiques qui entrent dans la fabrication de tout un attirail. A savoir :

  • polyuréthane, résine, fibre de verre, solvants chimiques type acétone pour fabriquer les longboards, les shortboards, hybrides, guns, fish, mini-malibu
  • néoprène pour les combinaisons, tops, cagoules, gants, chaussons, ce produit est aussi certifié 100% non recyclable et dérivé du pétrole
  • le pétrole composant majeur de la wax, ainsi que la paraffine
  • la crème solaire qui a un effet dévastateur sur les fonds marins, sur le corail notamment.

Il ne faut pas oublier que ces produits sont en contact permanent avec la peau donc en plus des allergies cela pourrait avoir des effets à long terme. A cela il faudrait ajouter les déplacements répétés des surfeurs ce qui encourage l’utilisation de l’essence et du kérosène, dont la nuisibilité n’est plus à démontrer.

En gros le verdict est sans appel : un wipe-out!

 

« L’écosurf » c’est bien possible :

Certaines marques et shops ont compris le concept en créant des produits recyclables ou « ecofriendly », d’autres parlent même de greenwashing pour montrer leur engagement. Ces produits sont certes onéreux mais si cela peut permettre de limiter les dégâts c’est déjà un grand pas franchi.

On pourrait aussi faire réparer son matérAiel autant que faire se pourra au lieu de s’en débarrasser à la moindre occasion.

D’aucuns choisiront de s’aventurer en eaux plus chaudes et ainsi surfer en short ou en maillot de bain et donc bannir les combinaisons.

En définitive il s’agit avant tout d’être conscient des dangers et d’en parler autour de soi.

Aloha

 

Quelques marques « ecofriendly »:

Notox qui propose divers produits, essentiellement des planches

Bio-Wax  faite de cire d’abeille et de résine de pin des Landes

EVOA gamme de crèmes solaires écocompatibles

 

Bienvenue dans l’univers Weather’n’Ride

Bienvenue dans l’univers Weather’n’Ride, la web app météo haute performance entièrement tournée vers le monde de la glisse !

Weather’n’Ride est née de la rencontre entre spécialistes de météo- océanographie et de spécialistes du web, tous fanas de glisse et nourris d’un désir commun :  mettre en place un service global qui unisse ces différents mondes ! Lire la suite